Ce qui pouvait paraître impossible à certains il y a quelques années encore, est aujourd’hui bel et bien réel, bien qu’encore trop peu développé en France. A Nantes, à Lyon, à Paris ou à Toulouse, retrouvez ces restaurants qui ont axé leur positionnement sur l’embauche d’employés handicapés. Ils peuvent être sourds, muets, aveugles ou bien encore atteints de trisomie 21, peu importe ! Ils sont tous très bons dans leur travail, leur handicap n’est pas une barrière.

Des restaurants qui font de la différence une force

Le handicap cognitif

On connait bien maintenant les restaurants « Dans le noir », qui proposent une expérience sensorielle à leurs clients. Mais saviez vous que les serveurs sont souvent des personnes aveugles ou malvoyantes ? C’est le cas dans l’établissement parisien (proche de Beaubourg). Mais ce n’est pas le seul restaurant qui embauche des personnes en situation de handicap cognitif. Très récemment, un restaurant s’est ouvert à Toulouse : L’Oreille Cassée, dirigé par deux associés sourds. Les restaurateurs en profitent aussi pour nous initier à la LSF. A Paris encore, le Café Signes est un coffee shop géré et tenu par une majorité de personnes sourdes-muettes.

 

Le handicap mental

Parmi les restaurants embauchant des employés dotés d’un handicap mental, on retrouve l’établissement « Le Reflet » à Nantes. L’équipe du restaurant est composée de personnes porteuses d’une trisomie 21. Tout comme au café Joyeux, à Paris, qui a déjà été fréquenté par plusieurs célébrités.

Le Reflet - Etablissement avec personnel atteint de trisomie 21

Ces établissements brisent les codes traditionnels et permettent à des personnes atteintes de handicap de pouvoir vivre une vie parfaitement normal, avec un travail normal. Si certains handicaps nécessitent une adaptation du matériel ou du lieu de travail, comme pour les personnes malvoyantes par exemple, la plupart ne demandent aucun changement d’aménagement. Les personnes porteuses de trisomie 21, après une période de formation, sont parfaitement capable de travailler dans un environnement ordinaire. C’est cette adaptabilité que veulent mettre en avant ces restaurants, en montrant que le handicap n’est pas bloquant.

La question que nous nous  posons maintenant : à quand des établissements de ce genre dans toute la France ? Dans d’autres pays aussi on remarque des efforts d’intégration, de beaux projets qui sortent de terre, comme aux Etats Unis avec Collette Divitto qui après plusieurs refus de travail, à créé sa propre pâtisserie. L’américaine atteinte de trisomie 21 connaît aujourd’hui un franc succès avec Collettey’s Cookies, elle doit d’ailleurs penser à déménager pour un local plus grand et engager du personnel (dont des personnes handicapées), voir même ouvrir un second établissement ! Des succès stories que l’on aimerait voir plus souvent !

Cet article vous a été utile ? Il vous a donné des idées ? Alors PARTAGEZ le sur les réseaux sociaux pour en faire profiter d’autres personnes !
⬇⬇⬇⬇⬇⬇

Ne manquez aucun bon plan !

Abonnez vous à notre newsletter mensuelle pour ne rien manquer de nos conseils et bénéficier de nos promotions exclusives, réservées à nos abonnés !

Votre inscription a bien été prise en compte, il ne vous reste plus qu'à la confirmer dans l'email que vous venez de recevoir !

Pin It on Pinterest

Shares