Les glaçons sont utilisés au quotidien, dans tous les établissement de bouche : restaurant, bar, hôtel… Mais il existe de très nombreux modèles de machines, et il est difficile de savoir quel modèle correspond parfaitement à ses besoins. Il y a plusieurs critères à prendre en compte avant d’acheter votre machine à glaçons professionnelle : le type de refroidissement, la capacité, etc.

Le type de refroidissement

Les machines à glaçons ont deux types de refroidissement : à air ou à eau. Voici leurs avantages et inconvénients respectifs.

Refroidissement à air

Ce type de machine est plus facile à installer, elle ne requiert aucune installation spécifique, et est souvent prête à être branchée dès sa sortie du carton d’emballage. Elle est souvent moins onéreuse à l’achat, pour une machine à capacité équivalente. C’est le type de machine le plus couramment utilisé. Ce modèle ne peut pas être encastré dans votre cuisine car il nécessite un espace autour, afin que l’air puisse circuler librement et que la machine fonctionne de manière optimale.

Notre sélection de machines à refroidissement à air

Refroidissement à eau

Les machines équipées d’un système de refroidissement à eau sont moins sensibles à la chaleur ambiante. Si vous êtes dans une région très chaude, c’est ce type de refroidissement que nous vous conseillons. Elle est mieux adaptée aux petits espaces car elle est encastrable. De plus, le liquide va isoler en partie et la machine sera moins bruyante. Cependant, elle est moins facile à installer et nécessitera une arrivée d’eau et une évacuation sont à prévoir, ainsi qu’un adoucisseur pour éviter l’usure prématurée.

Notre sélection de machines à refroidissement à eau

La capacité

Après avoir choisi le type de refroidissement qui vous convient, il vous faudra choisir la capacité journalière de votre machine. Pour cela, vous devez faire un petit calcul rapide :

La quantité de glaçons dont vous avez besoin par personne x le nombre de places dans votre établissement x votre taux de remplissage annuel

Vous obtenez alors la quantité de glaçons dont vous aurez besoin sur une journée. Pour un rendement optimal, il vous faut anticiper la demande et produire au plus juste.

Notre sélection de machines à différentes capacités

L’hygiène

L’hygiène est primordiale dans tous les métiers de bouche. Votre machine à glaçons ne manquera pas à la règle. Vous devrez la nettoyer au minimum deux fois pas an. Cette fréquence est indiquée à titre indicatif, si l’eau que vous utilisée est dure, vous devrez la nettoyer plus souvent. Un mauvais entretien conduira à une usure prématurée de la machine.

Voici les étapes à respecter pour l’entretien :

  • Nettoyer le bac à glaçons
  • Détartrer
  • Assainir
  • Nettoyer le condenseur
  • Remplacer le filtre à eau

Si vous utilisez des pelles à glaçon ou des pinces à glaçons, veillez à les nettoyer chaque jour.

La forme des glaçons

Chaque machine à glaçon peut produire des glaçons de formes différentes : en cube, en cône, en paillettes… Et chaque forme a ses spécificités. Elle peut fondre plus ou moins rapidement. De ce fait, en fonction de votre activité, vous avez peut être besoin d’une forme de glaçon spécifique ! On vous explique tout ici : quel glaçon pour quelle boisson ? 

Cet article vous a été utile ? Il vous a donné des idées ? Alors PARTAGEZ le sur les réseaux sociaux pour en faire profiter d'autres personnes !
⬇⬇⬇⬇⬇⬇

Ne manquez aucun bon plan !

Abonnez vous à notre newsletter mensuelle pour ne rien manquer de nos conseils et bénéficier de nos promotions exclusives, réservées à nos abonnés !

Votre inscription a bien été prise en compte, il ne vous reste plus qu'à la confirmer dans l'email que vous venez de recevoir !

Pin It on Pinterest

Shares