La rôtissoire est très populaire sur les marchés, mais également dans les boucheries rôtisseries, les snacks qui proposent des poulets en supplément de leur offre classique, les supermarché et aussi les restaurants. Quels sont les critères pour choisir la rôtissoire qui conviendra le mieux à notre activité ? On vous dit tout.

1 – La capacité de la rôtissoire

La première chose à laquelle vous devez réfléchir avant votre achat est la capacité que vous souhaitez avoir. C’est à dire le nombre de poulets que la machine pourra cuire. Vous pourrez trouver de petites machines pour les petites structures, qui feront cuire 6 poulets. Les plus grosses peuvent aller jusqu’à 90 poulets ! Mais ces dernières sont surtout utilisées dans l’industrie agroalimentaire.

Après avoir choisi le nombre de poulet, vous devez faire attention à l’espace de travail que vous allez allouer à la rôtissoire. Certaines machines sont assez imposantes et vous devez avoir prévu l’emplacement en amont, pour éviter les mauvaises surprises. Les dimensions sont toujours indiquées sur les fiches produits. Certaines machines sont à poser, pour gagner de la place.

Enfin, vous devrez réfléchir au besoin de mobilité de la machine. En effet, beaucoup de professionnels choisissent des rôtissoires mobiles pour les déplacer : en vitrine, sur les marchés, en vue du public, etc. C’est un atout important pour la vente d’impulsion, l’odeur et le visuel sont attrayants et donnent envie au client de passer à l’achat.

2 – L’alimentation

Vous aurez le choix entre gaz et électrique. Le choix devra se faire suivant vos installations. Les machines demandent un approvisionnement assez conséquent, faites bien attention à avoir l’installation et l’alimentation nécessaire pour son bon fonctionnement. Vous avez aussi de plus petites machines électriques qui peuvent se brancher partout sans problème, mais n’auront pas le même débit de production et de cuisson.

3 – Broches ou balancelles

Les rôtissoires à broche sont les plus communes dans la restauration. Le système est simple, la viande est fixée sur une broche métallique qui tourne sur elle même, sur un axe fixe. La rotation est lente et régulière, ce qui permet une cuisson parfaitement homogène. Les machines à broche proposent souvent des paniers adaptés qui peuvent contenir des pommes de terre ou autres, à cuire dans la rôtissoire avec la volaille.

Les rôtissoires à balancelles ont l’avantage d’être plus attractives visuellement. Elles permettent aux clients de mieux voir le produit et donc de booster les achats d’impulsion. Comme l’emplacement du poulet n’est pas fixe, à cause de la rotation qui n’est pas sur un axe, mais circulaire, la cuisson peut être moins homogène. Mais la balancelle permet de cuire également des rôtis, des gibiers, etc.

Son avantage étant principalement visuel, on retrouve plus souvent des rôtissoires à balancelle sur les marchés et dans les boucheries. Tandis que celles à broches sont à prioriser dans la restauration ou pour les traiteurs.

Notre sélection de rôtissoires professionnelles :

Cet article vous a été utile ? Il vous a donné des idées ? Alors PARTAGEZ le sur les réseaux sociaux pour en faire profiter d’autres personnes !
⬇⬇⬇⬇⬇⬇

Ne manquez aucun bon plan !

Abonnez vous à notre newsletter mensuelle pour ne rien manquer de nos conseils et bénéficier de nos promotions exclusives, réservées à nos abonnés !

Votre inscription a bien été prise en compte, il ne vous reste plus qu'à la confirmer dans l'email que vous venez de recevoir !

Pin It on Pinterest

Shares