Même si la consommation de pain est en baisse depuis quelques années, il n’en reste pas moins un aliment indispensable, surtout en France. D’après une étude menée par Bridor, 89 % des français disent que le pain leur est indispensable. Même avec sa mauvaise réputation due à la chasse aux glucides, puis au gluten, le pain a toujours du succès. Aujourd’hui, dans un restaurant, le pain compte tout autant que les plats pour juger de la qualité d’un restaurant. Une table avec un pain frais sera plus apprécié que si le pain a été coupé plusieurs heures à l’avance ou même la veille et commence à rassir.

Mais comment choisir son fournisseur ? Quelles solutions pour servir le meilleur pain à ses clients ? On vous aide !

Bien choisir un fournisseur de pain en restauration

1 – Le pain pré-cuit

La première solution est la plus simple, la plus pratique et économique. Elle consiste à acheter son pain déjà précuit, et souvent surgelé. Certaines entreprises se sont spécialisées pour fournir du pain surgelé aux restaurateurs. Ces entreprises proposent une offre très variée et complète : pains classiques, baguettes, pains spéciaux, aux herbes, aux fruits ou légumes séchés, etc.

Avec des produits surgelés, le stock est plus facile à gérer. Il n’y a pas de problème de conservation, il suffit de décongeler et de finir de cuire le produit avant de le servir. Cependant, la qualité est-elle la même ? Aujourd’hui, les produits se sont beaucoup améliorés grâce aux efforts des fabricants. Ceux-ci travaillent en permanence pour améliorer la qualité des produits, notamment avec l’aide de professionnels, à l’image du MOF Frederic LALOS avec Bridor.

2 – Faire son propre pain

Faire son pain soi-même est aussi une solution. On peut alors parfaitement maîtriser les ingrédients et les recettes pour les accorder avec les plats. Cela laisse la possibilité d’être plus original, de s’inscrire dans la ligne philosophique de l’établissement et d’être en parfaite adéquation avec la carte. C’est aussi une carte d’authenticité pour vos clients : tout est fait maison, même le pain.

Cependant il y a quelques inconvénients. Il vous faudra prévoir un espace dédié dans vos cuisines pour faire face à vos besoins, car la panification demande une certaine surface de travail. Il faudra aussi s’équiper avec du matériel spécialisé : four, pétrin, etc. et enfin, le personnel devra être qualifié, afin de créer de bons produits.

3 – Choisir un boulanger partenaire

La solution la plus répandue et celle qui propose le meilleur rapport qualité/prix reste de commander son pain à un bon boulanger proche de votre établissement. Pour le choisir n’hésitez pas à vous déplacer pour goûter et établir des recettes avec le boulanger en fonction de vos plats pour créer les meilleurs accords. Si vous commencez le partenariat, choisissez des valeurs sûres, des pains simples, pas trop acides ni trop amers, qui pourront se marier avec tous les types de plats. Aussi, mettre en place un partenariat de ce type mettre en avant votre choix de faire travailler des artisans locaux, avec des produits frais.

Pour éviter les désagréments, il vous faudra vérifier quelques points : votre boulanger devra être équipé pour faire face à une forte demande pour votre établissement. Il devra également pouvoir être réactif pour réagir en cas d’impératif. Et le plus simple pour vous sera qu’il puisse aussi assurer la livraison de votre pain jusqu’à votre établissement, dans vos heures de travail.

Cet article vous a été utile ? Il vous a donné des idées ? Alors PARTAGEZ le sur les réseaux sociaux pour en faire profiter d'autres personnes !
⬇⬇⬇⬇⬇⬇

Ne manquez aucun bon plan !

Abonnez vous à notre newsletter mensuelle pour ne rien manquer de nos conseils et bénéficier de nos promotions exclusives, réservées à nos abonnés !

Votre inscription a bien été prise en compte, il ne vous reste plus qu'à la confirmer dans l'email que vous venez de recevoir !

Pin It on Pinterest

Shares