Aujourd’hui, les français veulent boire moins, mais ils veulent boire mieux. D’après une étude récente, 62 % des français consommeraient plus de vin au restaurant si celui-ci était moins onéreux. Vous souhaitez augmenter votre panier moyen grâce au vin ? Nous vous délivrons quelques astuces pour mieux vendre votre vin, et éviter la carafe d’eau…

La tendance du vin en restauration en 2016

D’après une étude de ViaVoices pour Terre de Vins, les Français sont près de 84 % à penser que les tarifs appliqués sur le vin en restauration sont chers, voir même trop chers. On apprend aussi que 8 personnes sur 10 consommerait du vin s’il était vendu au verre et non pas à la bouteille. On en ressort aussi des problèmes liés aux cartes des vins souvent peu claires, ou trop fournies.

Voici un résumé des principaux résultats qui ressortent de cette étude :

vendre plus de vin en restauration

Les solutions pour vendre plus de vin

Les résultats de cette étude prouvent qu’il existe des leviers à actionner pour vendre plus de vin, et augmenter son panier moyen. Voici nos idées :

Vendre le vin au verre

Comme le montre l’étude, 8 personnes sur 10 préféreraient que les restaurateurs proposent du vin au verre plutôt qu’en bouteille. Cela s’explique de plusieurs manières. En effet, lors d’un repas, on ne finit pas systématiquement une bouteille que l’on a commandé, ce qui peut nous décourager de l’acheter. Si le restaurateur propose ses vins au verre, alors le client pourra commander 1 ou plusieurs verres selon ses envies. Il aura même la possibilité de commander un verre de vin rouge avec son plat puis un vin blanc avec son dessert par exemple. Aussi, certaines personnes préféreront commander au verre afin d’éviter d’avoir un taux d’alcoolémie trop élevé pour prendre le volant en sortant du restaurant.

Inclure des verres de vin dans les formules des menus

Vous proposez déjà des formules de menus avec entrée/plat/dessert ? Ajoutez en un qui propose en plus un verre de vin pour un prix avantageux ! Vous mettez alors en avant votre carte des vins, et vous proposez à vos clients un vin adapté au plat qu’il choisit.

Proposer des accords plat/vin

Le client non connaisseur de vin qui veut se faire plaisir appréciera tout particulièrement le conseil sur mesure. Afin de rendre le travail de vos serveurs moins difficile, limitez votre carte à 5 vins différents (ou moins). Vous pourrez les renouveler quelques fois dans l’année. Vous pouvez également inscrire ces conseils sur votre carte directement : à côté de l’intitulé du plat par exemple. Sur votre carte des vins, vous pouvez ajouter une petite note à chaque vin en indiquant avec lequel de vos plats celui-ci se marie le mieux, ou plus généralement, avec quels types de mets le consommer.

Proposer des DoggyBag

Le doggybag est un système encore peu connu en France mais qui commence à se répandre. Il consiste à proposer à vos clients d’emporter la nourriture qu’ils ont commandée mais qu’ils n’ont pas pu terminer. Cela vaut aussi pour les bouteilles. Vous pouvez proposer à vos clients qui commandent une bouteille, de l’emporter avec eux à la fin du repas s’ils ne l’ont pas terminée. Lors du passage de la commande, vos serveurs peuvent appuyer ce point. Cela aidera certainement quelques clients incertains à passer à l’acte d’achat.

Comment éviter les pertes ?

Vous pensez surement qu’en proposant du vin au verre, vous allez perdre de l’argent. Mais si vous suivez ces conseils, ça ne sera pas le cas.

  • Proposez vos verres à un prix juste. N’appliquez pas le coefficient habituel comme sur une bouteille, appliquez plutôt cette formule :

(Prix de la bouteille / nombre de verres possibles) + une petite marge

 

  • Proposez un nombre limité de références. Ainsi vous n’aurez pas à ouvrir de nombreuses bouteilles que vous ne pourrez jamais terminer. Avec quelques références (3 à 5) bien choisies, vous pourrez normalement terminer les bouteilles dans le même service, dans la journée ou au plus tard dans la journée du lendemain.
  • Pousser à l’achat des bouteilles déjà ouvertes, c’est à dire proposer en priorité à vos clients, des bouteilles qui ont déjà été ouvertes plus tôt dans le service. C’est un moyen efficace pour que vos bouteilles ouvertes soient consommées dans un seul service. Attention toutefois à toujours bien conseiller vos clients, si vous leur proposez un vin en désaccord avec leur plat, ils risquent d’être déçus.
  • Opter pour la technologie : il existe des systèmes pour conserver les bouteilles déjà ouvertes : la pompe à vide d’air de Vacuvin, les systèmes sous azote…
Notre sélection :

Quelle que soit la solution que vous choisirez, vous augmenterez à coup sûr vos ventes de vin. Par conséquent votre panier moyen augmentera aussi. Attention toutefois à ne pas délaisser la qualité au profit de la quantité ! Choisissez toujours bien vos vins en fonctions des plats de votre carte, pour qu’ils se marient toujours bien. Pour plus d’originalité, vous pouvez opter pour une référence plus exotique (un vin d’Australie, de Chine… ), vos clients pourront apprécier ces découvertes !

Cet article vous a été utile ? Alors PARTAGEZ le sur les réseaux sociaux pour en faire profiter d’autres personnes !

Ne manquez aucun bon plan !

Abonnez vous à notre newsletter mensuelle pour ne rien manquer de nos conseils et bénéficier de nos promotions exclusives, réservées à nos abonnés !

Votre inscription a bien été prise en compte, il ne vous reste plus qu'à la confirmer dans l'email que vous venez de recevoir !

Pin It on Pinterest

Shares